L'Atelier du Court Métrage

Actualité Covid-19

 

Avec la crise santaire et le cortège de dispositifs mis en place, notamment par les opérateurs de la formation professionnelle, l'AFDAS a levé les blocages liés aux carences et permet ainsi aux auteurs et aux intermittents du spectacle de se former durant “l'année blanche“.

 

C'est pourquoi nous avons revu l'organisation de nos ateliers-formation d'écriture avec plus de fréquence et moins de stagiaires par session, comme le veulent les règles de distanciation physique.

 

Inscrivez-vous vite, les places sont rares.

 

 

Durée : 70 heures

Nb. jours : 10 jours (2 semaines avec interruption)

Tarif : 2.800 € HT / 3.360 € TTC

 

 

 

 

Dates des prochaines sessions 2020

 

Du 21 septembre au 20 novembre 2020

  • du 21 au 25 septembre 2020
  • du 16 au 20 novembre 2020

Objectifs pédagogiques 

L’objectif pédagogique de cet atelier-formation est d’acquérir les outils et la méthodologie appliqués à l'écriture d’un court-métrage. Les formateurs s’appuient sur une connaissance aigüe des règles de la dramaturgie, et développent un suivi personnalisé avec les stagiaires durant toute la formation.

 

Le programme est découpé en 2 sessions de 5 jours réparties sur 10 jours avec un travail individuel d'écriture en inter-session.

 

Profil professionnel des stagiaires : 

Auteurs et intermittents du spectacle porteurs d'un projet de court métrage en tant que scénariste ou réalisateur ou les deux envisageant de faire exister leur projet dans une vraie démarche de production professionnelle.

 

Prérequis et expérience professionnelle des stagiaires : 

Les auteurs/stagiaires sont sélectionnés sur la base d’un synopsis de deux pages maximum, d’un résumé court de cinq lignes et d’une note d’intention d’écriture, décrivant des directions artistiques du projet : genre, durée, traitement cinématographique de l’histoire.

 

Philosophie de nos ateliers

Il s’agit de donner aux participants les outils et les règles du genre et de les accompagner dans l’écriture de leur projet. A l’issue de la formation, le stagiaire repart avec assez d’outils pour finir seul l’écriture de son film et en entreprendre d’autres.

La méthode repose sur une pédagogie inversée : c’est le projet du stagiaire qui fait commande, et ce n’est qu’à partir des cas particuliers que les formateurs adaptent leurs apports théoriques et choisissent les illustrations adéquates (extraits de films, scripts…).

 

Une dynamique de groupe

Bien que chaque stagiaire soit porteur de son propre projet, les séances d’atelier permettront à tous les stagiaires de prêter leur analyse au projet des autres. Un échange qui favorise la dynamique de création et qui permet à chacun de confronter ses points de vue et ses choix .

 

-----------------------

 

Programme détaillé : 

 

La première semaine est consacrée à l’identification du sujet du court-métrage et à la mise en place d’une méthodologie de travail basée sur la structuration du film en scènes pivots, et sur la caractérisation des personnages (noyau relationnel).

 

Les formateurs* dirigent l’atelier en alternant séances de travail en groupe, et rendez-vous individuels. Ce travail pratique est accompagné par un enseignement théorique, divisé en quatre séances et étalé sur les deux semaines.

 

Jour 1 : Matin et après-midi : Présentation des projets par les auteurs, à l’oral, face aux autres auteurs et aux formateurs. Echanges croisés sur les projets. Cette étape permet de créer un esprit de groupe où chacun est impliqué dans les projets des autres participants. Car c’est aussi en voyant les autres auteurs avancer, en comprenant leurs erreurs, que les participants vont comprendre pour eux-mêmes les bases du langage cinématographique.

 

Jour 2 : Matin : Collectif sur les projets. Après-midi : Enseignement théorique sur la formulation d’une proposition dramatique, petite phrase qui sous-tend le récit et indique déjà une fin. Les formateurs insistent sur le couple protagoniste/opposant. Travail sur le noyau relationnel. Projection de films. Débats/analyses entre les auteurs et les formateurs.

 

Jour 3 : Matin et après-midi : Rendez-vous individuels. Chaque auteur est face à un formateur. L’échange, plus intime, permet à l’auteur de se libérer et au projet de franchir une étape essentielle.

 

Jour 4 : Matin : Rendez-vous collectif où chaque auteur présente ses nouvelles pistes de travail. Après-midi : Enseignement théorique sur la structure en sept points, ou pivots. Projection de films en relation avec la théorie abordée.

 

Jour 5 : Matin : Rendez-vous individuels. Après-midi : Il est demandé aux auteurs un développement de leur projet en fonction de leur état d’avancement.  Les formateurs commandent également un travail sur les personnages : biographie, profil psychologique et social.

 

 

La seconde semaine, après une période d'écriture individuelle, est consacrée à l’écriture des scènes (continuité dialoguée).

 

Jour 6 : Matin et après-midi : Présentation des projets par les auteurs, à l’oral, face aux autres auteurs.  Echanges sur les projets de chacun. L’objectif de cette journée est de faire le point sur l’avancement des stagiaires dans une dynamique de groupe. De voir comment les projets ont avancé. Pour les formateurs, c’est l’occasion de recadrer les auteurs, de voir si leur proposition thématique est bien en accord avec leur récit avant qu’ils écrivent leur continuité dialoguée.

 

Jour 7 : Matin : Retour des auteurs sur les remarques des autres. Après-midi : Enseignement théorique sur l’écriture d’une scène à partir du noyau action/réaction du couple protagoniste/opposant. Projection de films. Débats entre les auteurs.

 

Jour 8 : Matin et après-midi : Rendez-vous individuels. Chaque auteur est face à un formateur.

 

Jour 9 : Matin : Rendez-vous collectif où chaque auteur présente ses pistes de travail. Après-midi : Enseignement théorique sur l’écriture des dialogues. Projection de films en relation avec la théorie abordée.

 

Jour 10 : Rendez-vous individuels et bilan de la formation.

 

* : cf. Profil des formateurs / Intervenants

Formateur : François LUNEL

Cinéaste, scénariste, coach-formateur

 

Parti à Sarajevo en 1992, il assiste le cinéaste Ademir Kenovic sur quelques documentaires : Born in Bosnia (1993), Les Coulisses de Sarajevo (1996) et Sol en mer (1999).

 

À 25 ans, il met en scène son premier long métrage de fiction, Jours tranquilles à Sarajevo.

Après une longue absence sur les écrans il revient en 2009 avec les documentaires Fleurs dans le miroirLune dans l’eau, puis L’Apparition de la Joconde deux ans plus tard. Il réalise également un long-métrage documentaire centré sur les parisiens et leurs petites histoires avec Chez Léon Coiffure. Lauréat en 2014 de la Fondation Beaumarchais et du Groupe Ouest, François prépare actuellement son second long métrage Rochus.

Atelier du court métrage 2019 new.pdf
Document Adobe Acrobat [544.0 KB]

Financement de votre formation

Pour toute demande de prise en charge AFDAS (auteur ou intermittent spectacle) ou autre OPCA et OPACIF, merci de nous adresser une demande de formulaire pré-rempli à : formation@pkconsultants.fr

Vous êtes le visiteur n° :

Contact

Pour toute question ou prise de rendez-vous, vous pouvez nous contacter via le formulaire de contact,

ou par téléphone tous les jours du lundi au vendredi de 10h à 19h au 

01 44 64 96 79.

 

Accueil physique : sur rendez-vous

 

Adresse postale (siège social) :

PK Consultants

12, rue Chevreul - 75011 Paris 

PK Consultants dispose de plusieurs centres en Île-de-France, PACA, Occitanie, Nouvelle-Aquitaine et Auvergne-Rhône-Alpes : découvrez ici nos antennes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

PK Consultants répond aux critères du Décret Qualité du 30 juin 2015 et est «référençable» par l’ensemble des financeurs de la formation professionnelle.

Actualités

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nos ateliers-formation sont éligibles aux prises en charge AFDAS :

 

 

LES SERVICES CPF ÉVOLUENT

 

Rendez-vous dès le 21/11/2019 sur moncompteformation.gouv.fr

 

MonCompteFormation c'est un nouveau service (un site internet et une application mobile) qui change tout à la formation professionnelle !

 

Avec MonCompteFormation,
vous pourrez :

  • Découvrir de combien d'euros vous disposez pour vous former
  • Trouver la formation qui correspond le mieux à vos besoins, en ligne ou près de chez vous
  • Réserver et payer votre formation avec vos droits à la formation

À SAVOIR !

 

Travailleurs indépendants

A partir de 2018, un compte personnel de formation sera ouvert aux travailleurs non-salariés (indépendants, artisans, commerçants, micro-entrepreneurs, auto-entrepreneur, agriculteur, artiste auteur...), aux professions libérales ou professions non salariées, et à leurs conjoints collaborateurs. Si vous souhaitez dès aujourd'hui vous engager dans un parcours de formation, rendez-vous dans la rubrique « Ressources humaines » du site Service-Public-Pro.fr

N’hésitez pas avant de lancer votre projet à réaliser un bilan de compétences entrepreneurial !

 

Agents publics (fonctionnaires, contractuels, agents des chambres consulaires…)

Depuis le 1er janvier 2017, si vous êtes agent public, titulaire ou agent contractuel, vous bénéficiez d’un compte personnel d’activité qui comprend un compte personnel de formation (CPF) et un compte d’engagement citoyen (CEC). Vous pouvez dès maintenant utiliser vos droits acquis au titre du droit individuel à la formation, non consommés au 31 décembre 2016. Si vous avez un projet de formation, rapprochez-vous de votre service formation ou en charge des ressources humaines. Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site Service-Public.fr.

 

NOS ATELIER-FORMATIONS

Nos ateliers de l'audiovisuel sont en ligne.

Nous contacter pour toute demande spécifique (programme adaptable en fonction de vos besoins).

 

Lire la suite…

Pour tout renseignement sur nos ateliers, merci de nous contacter :

formation@pkconsultants.fr