Entreprises

Le Fonds National pour l'Emploi / FNE

Emplois fragilisés : se former en vue d'une mobilité interne

 

C’est quoi ?

Les salariés en activité partielle suivent une formation pour leur permettre de monter en compétences et de s’adapter aux transformations consécutives à des mutations économiques ou technologiques.

 

Pour qui ?

Les salariés en activité partielle/ activité partielle de longue durée (à l’exception des contrats d’apprentissage et des contrats de professionnalisation).

 

Pour quoi ?

Le FNE-Formation finance une partie des coûts pédagogiques des formations des salariés en AP/APLD. L’objectif est de faciliter la continuité de l’activité des salariés et de favoriser leur adaptation à de nouveaux emplois. En contrepartie de l’aide, les entreprises sont tenues de maintenir dans l’emploi les salariés pendant toute la durée de la formation.

 

Pour en savoir +

Le FNE formation

Transitions collectives / TransCo

Un dispositif qui s'adapte au marché du travail 

Emplois fragilisés : se former en vue d'une reconversion en mobilité externe

 

C’est quoi ?

Un nouveau dispositif co-construit avec les partenaires sociaux, mis en place par l’État dans le cadre du Plan France Relance, qui vise à :

  • favoriser la mobilité professionnelle des salariés, en particulier intersectorielle, et les reconversions à l’échelle d’un territoire. Il permet aux salariés dont l’emploi est fragilisé de se reconvertir dans un cadre sécurisé vers un emploi porteur dans son bassin de vie.
  • anticiper les mutations économiques et à accompagner leurs salariés à se reconvertir.

Elle permet ainsi aux entreprises qui ont des emplois fragilisés d’accompagner la reconversion des salariés en vue d’une mobilité externe sur des métiers porteurs.

 

Pour qui ?

  • Pour les entreprises en difficulté ou en mutation et leurs salariés dont les emplois sont fragilisés
  • Pour les entreprises qui recrutent sur des métiers porteurs/en tension

 

Pour quoi ?

  • Permettre aux salariés de se reconvertir sur les emplois porteurs/en tension
  • Prévenir les licenciements économiques et éviter de passer par la case «chômage»
  • Réduire les difficultés de recrutement de certaines entreprises

Pour en savoir +

Transitions collectives

L’employeur

 

L’emploi d’un salarié est fragilisé ? C’est à l’employeur d’engager le dispositif :

  1. Il identifie des emplois fragilisés (en raison de difficultés économiques ou de mutations éco, techno, sociétales)
  2. Il mobilise le dispositif TransCo auprès de l’Etat et de Transitions Pro Ile de France, opérateur TransCo.
  3. Il organise une réunion d’info pour les salariés, animée par un opérateur TransCO

 

Le salarié

 

Le salarié volontaire — et sous réserve de son eligibilité* — est accompagné par un CEP en vue de se reconvertir vers un emploi porteur :

  • Via une formation de 24 mois maximum*visant une certification sur des métiers porteurs/en tension
  • Pendant la formation, le salarié perçoit sa rémunération et le contrat de travail est suspendu mais non rompu
  • Le coût de la formation est pris en charge par l’Etat (max 36 000 €)
  • A l’issue de la formation l’objectif est d’être recruté par une entreprise du bassin d’emploi

* voir conditions d'éligibilité ci-dessous.

Salariés éligibles

Le financement

 

L’État finance, via Transitions Pro :

  • Le cout de la formation (plafond de 36 000 €)
  • Tout ou partie de la rémunération du salarié.  La prise en charge dépend de la taille de l’entreprise et de la durée de la formation : de 100 % (entreprises de moins de 300 salariés) à 40 % pour les plus de 1000 salariés

Un cofinancement par l’OPCO peut être sollicité.

Une entreprise d’accueil peut également participer au cofinancement de parcours Transcop.

 

Les acteurs

 

Transitions Pro IDF

  • Articulation entre les acteurs (OPCO, CEP)
  • Gestion, instruction et financement des dossiers TransCo

 

DRIEETS/DEETS

Délégués à l’accompagnement des reconversions Pro (DARP)

  • Ambassadeurs TransCo
  • Accompagnement des entreprises concernées par les mutations économiques
  • Facilitateur

 

OPCO

Diagnostic et accompagnement RH de l’entreprise (emploi fragilisés, accord GEPP, presta. Conseil RH)

 

Opérateurs CEP

Accompagnement des salariés dans leurs projets de reconversion

 

Plateforme territoriale TransCo

  • Guichet unique : Information/appui aux entreprises
  • Liens entre entreprises emplois fragilisé/porteurs

Autres possibilités de formation au sein de l’entreprise

 

Action de formation en situation de travail / AFEST

Pour acquérir sur le terrain des compétences en lien avec son métier

 

Tout salarié au sein de l’entreprise peut en bénéficier quelle que soit son ancienneté ou la nature de son contrat (CDI ou CDD). Une modalité de formation bien adaptée aux collaborateurs peu disponibles pour se rendre à une formation ou qui préfèrent apprendre « en faisant ».  

 

 

Plan de développement des compétences / PDC

Pour former les salariés en compétences correspondant aux besoins de l’entreprise (anciennement plan de formation)

 

Il rassemble l’ensemble des actions de formation et des mesures de formation à l’initiative de l’employeur visant à soutenir l’activité, accompagner les projets de développement et les orientations stratégiques de l’entreprise.

 

 

Pro A : reconversion ou promotion par alternance 

La reconversion par l’alternance (anciennement période de professionnalisation)

 

Dispositif de reconversion ou de promotion en alternance pour faire monter en compétences les salariés afin de faire face aux enjeux stratégiques de l’entreprise. La « Pro-A » est un cursus de formation co-construitentre l’entreprise et le salarié. Les salariés conservent leur CDI et leur rémunération. La partie mutualisée des fonds de la formation professionnelle finance la formation.

 

Des modalités de formation qui peuvent être évoquées lors de l’entretien professionnel et mise en œuvre avec l’OPCO.

L'entretien professionnel

L'entretien professionnel est un rendez-vous obligatoire entre le salarié et l'employeur, consacré aux perspectives d’évolution professionnelles du salarié. Il doit avoir lieu tous les deux ans et un bilan est organisé tous les 6 ans. (A ne pas confondre avec l'entretien annuel qui concerne l’évaluation du travail).

 

Pour quoi ?

  • Accompagner le salarié dans ses perspectives d'évolution professionnelle (employabilité, qualifications, changement de poste, promotion, réflexion sur l’avenir du salarié, le poste occupé, le projet pressionnel...)
  • Identifier les besoins de formation
  • Informer sur les différents dispositifs mobilisables (VAE, CPF…)
  • Tous les 6 ans, effectuer un bilan permettant de faire un état des lieux du parcours du salarié (formations réalisées, certifications acquises, progression professionnelle)

 

Pour qui ?

Tous les salariés ayant 2 ans d’ancienneté, quel que soit leur contrat ou temps de travail, dans toutes les entreprises et tous les secteurs d'activité. 

Mise à jour le 20/09/2022

Salariés intermittents du spectacle, l'AFDAS abonde votre CPF

 

L’Afdas vient de signer avec la Caisse des Dépôts une convention partenariale et financière pour l’abondement du compte personnel de formation (CPF) des salariés intermittents du spectacle.

L’objectif est de renforcer l’employabilité et la mobilité, d'utiliser le CPF comme un levier de qualification et de faciliter l'accès aux formations certifiantes.

⚠️ CPF : Alerte à la fraude !


Pour utiliser votre compte formation un seul site officiel moncompteformation.gouv.fr. Pour éviter d’être piraté, ne communiquez jamais vos identifiants (numéro de sécurité sociale ou mot de passe). Vous devez rester seul à accéder à votre compte ! Dans le cas contraire, vos droits à formation pourraient être piratés. Soyez attentifs aux tentatives d’arnaques (sollicitations répétées, parrainages, offres d’emploi trompeuses). En savoir plus

Intermittents du spectacle et de l’audiovisuel, profitez des mesures exceptionnelles pour financer votre formation

 

Plusieurs assouplissements encore en vigueur vous permettent d'assurer une reprise d’activité en toute sérénité :

  • Votre recevabilité s'apprécie sur les 3 dernières années.
  • Une carence remise à 0 en janvier 2022 = tout stage débuté avant le 1er janvier 2022 est exonéré de carence.
  • Des délais de carence minorés : 6 et 12 mois.

Pour connaître plus en détail vos modalités d’accès à la formation, contactez l'AFDAS.

CONTACT

 

Pour toute question ou prise de rendez-vous, vous pouvez nous contacter via le formulaire de contact,

ou par téléphone du lundi au vendredi de 10h à 19h au 

01 44 64 96 79.

 

Accueil physique sur rendez-vous uniquement.

 

Adresse postale (siège social) :

PK Consultants

12, rue Chevreul - 75011 Paris 

PK Consultants dispose de plusieurs centres en Île-de-France, PACA, Occitanie, Nouvelle-Aquitaine et Auvergne-Rhône-Alpes : découvrez ici nos antennes.

LABELS ET RÉFÉRENCEMENTS

 

Depuis le 23 novembre 2020, PK Consultants est certifié selon le Référentiel National sur la Qualité des actions concourants au développement des compétences.

La certification qualité a été délivrée au titre des actions suivantes :

  • Actions de formation
  • Bilans de compétences

PK Consultants est également enregistré sur Datadock depuis le 11 juillet 2017.

Depuis 2015, PK Consultants adhère à l'ASCBC (Association Syndicale des Centres de Bilan de Compétences).

Valérie Girié, directrice et gérante de PK Consutlants, est membre du CA depuis 2021.

Informations pratiques COVID 19

 

Nous avons le plaisir de vous accueillir à nouveau dans nos locaux. Pour toute question, n’hésitez pas à nous contacter.

Vous êtes le visiteur n° :